Pascale a exposé ses œuvres dans une grande sélection de galeries en Algarve, notamment ArtCatto à Loulé, Tavira D'Artes, Lady in Red Gallery à Lagoa et elle expose actuellement certaines de ses œuvres à la galerie Fresco à Almancil.

Pascale vit en Algarve depuis environ neuf ans, mais elle a un lien fort avec l'Algarve depuis plus de 50 ans, puisque ses parents y ont vécu avant elle. Elle m'a raconté que son père était "venu ici en 1964 sur une moto" et que la région entre Carvoeiro et Lagoa est sa maison, car même lorsqu'elle vivait en France, elle avait un appartement à Lagoa qu'elle fréquentait aussi souvent qu'elle le pouvait.

Pascale a exprimé à quel point elle "aime la campagne et la mer", expliquant qu'elle "apprécie le calme pour peindre" et comparant l'Algarve au paradis. Cependant, "sa plus grande source d'inspiration est la ville", s'aventurant souvent à Nice, Paris ou Lisbonne, marchant pendant des heures, s'imprégnant de son environnement afin de faire naître de nouvelles idées.

Chico ou le Chasterfield

En perpétuelle évolution

Pascale m'a dit qu'elle était officiellement peintre depuis 15 ans, mais qu'elle peignait depuis son enfance. J'ai également demandé à Pascale quelles étaient ses influences et elle s'est empressée de me dire que son peintre préféré était Klimt et qu'au début, elle peignait à la manière de Klimt puis, avec le temps, elle a développé son propre style avec son avatar George. Elle continue d'évoluer en tant qu'artiste, affirmant qu'elle apprend constamment et essaie de nouvelles techniques pour que son travail reste intéressant.

Style artistique

Notamment, Pascale commence toujours par peindre sa toile avec une couleur sombre car elle ne peut pas peindre sur une toile blanche, qu'elle soit noire, brune ou rouge, à partir de la base sombre elle construit des couleurs "lux in tenebris lucet" (la lumière brille dans l'obscurité). Elle travaille surtout à l'acrylique et parfois au pastel, car elle n'a aucune patience avec l'huile. Elle m'a dit que ses couleurs préférées sont le bleu turquoise et le rouge, que vous pouvez voir dans un grand nombre de ses tableaux.

Pascale est une artiste passionnée qui peint spontanément et qui est fortement influencée par son humeur, se réveillant parfois à 2 heures du matin pour peindre ou peignant pendant 24 heures alors que d'autres fois son humeur l'empêche de peindre pendant des semaines. Elle a expliqué qu'elle "doit être très investie" pour peindre et que son travail reflète son humeur.

En ce qui concerne son éthique de travail, elle aime travailler seule dans son atelier, la radio étant une source d'inspiration supplémentaire : "J'ai besoin d'entendre des gens parler et j'aime écouter des livres audio, où j'associe parfois des histoires à mes peintures, créant ainsi de la vie sur la toile".

Qui est Georges ?

Ce personnage mystérieux a vraiment attiré mon attention lorsque j'ai vu les œuvres de l'artiste pour la première fois, et j'espérais que Pascale m'éclairerait sur lui, mais elle a affirmé qu'il était ouvert à l'interprétation et a gentiment partagé comment il était né : "Un jour, j'ai eu une illusion et j'ai vu un homme avec un chapeau et un grand manteau sur un vélo contre la pluie et je l'ai peint et j'ai pensé que j'aimais cet homme ; j'aimerais en peindre d'autres. Je me souviens que j'ai pensé que je devais lui donner un nom, et je me souviens que mon père, lorsqu'il ne se souvenait pas du nom de quelqu'un, donnait le nom de George. George est anonyme, c'est moi, c'est toi, c'est tout le monde, donc si je lui donne un visage, il perd cela" George apparaît dans beaucoup d'œuvres de Pascale et elle explique qu'il est son avatar et qu'il dit aux autres ce que je pense". Il est sa signature, tous ceux qui connaissent son travail connaissent George et même si elle essaie de faire d'autres choses, elle revient toujours à George. J'aime la façon dont elle change sa forme et ses couleurs à chaque fois et, bien qu'il soit constant, il est aussi en constante évolution. Pascale m'a dit qu'elle ne voulait pas être prisonnière et qu'il changeait pour refléter son humeur et ses pensées.

Pascale Fey

Futur

Tout comme George, le travail de Pascale est en constante évolution, mais aussi littéralement, comme elle m'a dit avec humour que ses toiles exposées à la maison ne sont pas en sécurité car elle les change constamment, parfois même en ajustant la couleur en fonction de son humeur, ce que je trouve fantastique. Pascale travaille actuellement sur de l'art abstrait et elle aimerait faire une sculpture à l'avenir, en béton, en fer ou même en matériaux recyclés. Elle espère faire de futures expositions à Lisbonne et à Londres.

Pour de plus amples informations sur Pascale Fey, veuillez consulter le site https://www.cfey-art.com/. Vous pouvez acheter les œuvres fantastiques de Pascale ou la contacter directement pour des commandes sur son site web.

Klan 3 couleurs