Une fois l'euphorie de la recherche du logement idéal passée, la peur du déménagement s'installe. Le bouleversement que représente un déménagement est déjà assez pénible, mais son impact émotionnel est l'une des situations les plus stressantes que nous vivons, au même titre que le divorce. Vous êtes peut-être attaché à votre maison actuelle et à votre quartier familier, mais ce déménagement peut représenter une étape dans l'échelle de l'immobilier, un meilleur emploi ou une nouvelle vie potentielle à laquelle vous pouvez vous attendre.

Le déménagement suscite des émotions contradictoires, ce qui entraîne un "stress du déménagement". Il n'est jamais facile de planifier un déménagement et, malheureusement, il n'existe pas non plus de liste de contrôle magique à suivre. Si vous voulez déménager avec moins de stress et vous installer facilement dans votre nouveau logement, il est préférable de bien le comprendre et de vous y préparer.

Le stress émotionnel lié au déménagement est-il normal ?

Oui. Le stress du déménagement peut être causé par le souci non seulement de la nouvelle maison, mais aussi de se faire de nouveaux amis, d'inscrire les enfants dans de nouvelles écoles et de les éloigner de leurs amis. Les soucis d'argent sont également une source de stress importante - les coûts réels du déménagement ou les frais de la nouvelle hypothèque - tout s'additionne pour vous donner l'impression que votre vie est en suspens, votre attention et votre énergie étant entièrement concentrées sur le déménagement. Vos enfants sont susceptibles de le ressentir également, et il faut veiller à les rassurer et à leur expliquer pourquoi tout cela se produit. Faites-les participer et familiariser avec leur nouvelle maison en les aidant à choisir la chambre qui sera la leur, par exemple, mais préparez-vous à la colère et à la contrariété lorsqu'ils réaliseront que leurs amis ne déménageront pas aussi.

Vous aurez peut-être du mal à vous détendre, vous éviterez les gens, vous vous laisserez facilement submerger, vous vous sentirez déprimé et improductif. Ajoutez à cela la peur de l'inconnu, qui peut provoquer des symptômes mentaux et même physiques, et des pensées négatives qui s'insinuent dans votre esprit, perturbant ainsi vos capacités de réflexion normales.

Ayez la bonne attitude

Rappelez-vous pourquoi vous déménagez. Soyez prêt à rencontrer de nouvelles personnes, à adopter un nouveau mode de vie et à découvrir de nouveaux paysages. Un tel état d'esprit contribuera à réduire le stress et à vous aider à vous installer plus rapidement.

N'oubliez pas que les anciennes amitiés ne doivent pas nécessairement prendre fin parce que vous déménagez, car les relations à distance sont plus faciles à gérer de nos jours. Les adieux ne sont que temporaires, tandis que les souvenirs et les amitiés resteront avec vous pour toujours.

Faites des recherches sur la nouvelle région - vérifiez l'accessibilité des magasins, des hôpitaux, des écoles, etc. En vous renseignant sur ces aspects, vous serez plus à l'aise pour déménager et cela vous inspirera et vous motivera à poursuivre le déménagement sans être trop stressé.

Préparez une liste de contrôle et fixez un délai d'exécution

Dresser une liste de contrôle vous aidera à établir vos priorités. En énumérant les choses évidentes, comme les cartons, vous aurez l'impression de maîtriser la situation. La liste peut également inclure vos plans de voyage et vos plans d'urgence. Fixez un calendrier pour le jour du déménagement si vous le pouvez, et prévoyez quand commencer à emballer et quand effectuer les paiements. Certaines choses ne peuvent pas être précipitées, surtout celles qui échappent à votre contrôle. Et désencombrez ! Faites-le avant le jour du déménagement ! C'est l'occasion de faire le tri entre ce qui est important et ce qui doit être jeté. N'apportez que les choses qui comptent pour vous.

Demandez de l'aide !

Ne soyez pas trop fier pour demander de l'aide, les amis ou la famille seront heureux de vous aider en échange de quelques bières ou d'un repas ! Faire participer les enfants peut aussi les aider - les choses les plus stressantes pour les enfants sont de dire au revoir et de sortir de leur zone de confort, et voir vos enfants stresser peut aggraver le stress que vous ressentez déjà.

Combien de temps faut-il pour se remettre d'un déménagement ?

Vous aurez besoin de temps pour déballer vos affaires et aménager votre nouveau logement, ainsi que pour régler les services publics, etc. Il vous faudra peut-être plusieurs mois pour vous installer et vous sentir chez vous dans votre nouveau logement. Une nouvelle maison et de nouveaux départs peuvent impliquer une nouvelle culture ou une nouvelle langue, alors prenez le temps de vous installer et de profiter de tout cela !