Nous vivons à une époque où la science et la technologie nous aident déjà dans notre vie quotidienne, et continueront probablement à le faire de manière de plus en plus complexe. La technologie que nous connaissons déjà et avec laquelle nous sommes familiers a ouvert la voie pour nous, et mes réflexions pourraient donner matière à réflexion pour l'avenir.

Je me suis interrogé sur nos maisons du futur - seront-elles aussi futuristes que je le pense ? Peut-être que nos maisons ne ressembleront plus du tout à ce qu'elles sont aujourd'hui. L'énergie géothermique provenant des profondeurs de la croûte terrestre chauffera probablement nos maisons et notre eau - ou bien y aura-t-il des mini-centrales nucléaires dans les sous-sols ? Peut-être l'atmosphère se sera-t-elle tellement réchauffée que nous chercherons des moyens de la refroidir, et l'isolation sera-t-elle la clé ? Nos maisons seront-elles partiellement enfouies dans le sol, voire totalement souterraines ?

Plus de lessive ?

Peut-être que faire la lessive fera partie du passé (je suis tout à fait pour !). Peut-être que nos vêtements ne se saliront pas ou qu'il suffira de les laisser au soleil pendant 10 minutes pour qu'ils se nettoient d'eux-mêmes. Peut-être qu'ils ne s'useront pas, et que tout sera fabriqué à partir de plantes et sera jetable - il suffira de le jeter, ou de le creuser dans le jardin ? Ou bien serons-nous dans une sorte de combinaison spatiale à température contrôlée, où tout le monde se ressemblera ?

Peut-être n'y aura-t-il plus de literie - dormir dans une capsule pourrait être la norme, flottant dans l'air, la température étant contrôlée par ordinateur selon les préférences de chacun. Pas de rideaux, pas de fenêtres, juste une vitre qui s'assombrira ou s'éclaircira d'elle-même, donnant l'illusion de l'aube et du crépuscule, avec la possibilité de changer nos perspectives quotidiennes à travers cet écran - peut-être une vue d'une ville, d'une forêt tropicale ou d'une vue sous-marine, ou même votre agenda du jour.

La cuisine n'existe peut-être pas, tout est peut-être sous forme de pilules, ou peut-être lyophilisé et il suffit d'ajouter de l'eau dans un bol - peut-être que les bols pourraient aussi être comestibles, ce qui éliminerait la vaisselle ! Et pourquoi pas le recyclage par des goulottes qui mènent de la cuisine directement dans des broyeurs ou des incinérateurs souterrains, évacués de la même manière que les eaux usées ?

La télévision pourrait être une chose du passé, à la place nous porterons tous des lunettes ou des casques spéciaux - tous assis ensemble peut-être, mais regardant en silence quelque chose de notre choix personnel (ce n'est déjà pas si loin de la vérité).

Des salles flexibles

La taille des pièces pourrait être flexible, les murs pourraient être repoussés ou rentrés. Vous pourriez réduire la taille de votre cuisine existante ou agrandir votre espace de vie à l'aide d'un clavier.

Et les robots prendront-ils en charge certains travaux - réparer les routes, construire, creuser et désherber ? Les enfants n'iront-ils plus à l'école mais se verront-ils insérer des "puces d'apprentissage", qui seront mises à jour tous les ans ?

Si l'on s'éloigne un peu du sujet, peut-être trouvera-t-on un remède à toutes les maladies et peut-être découvrira-t-on quelque chose qui permettra de prolonger la vie au-delà de la norme - mais alors où vivront toutes ces personnes supplémentaires ? Vivrons-nous tous dans d'immenses immeubles, dans des micro-appartements, avec des meubles pliants, chaque immeuble étant si énorme qu'il est une micro-ville à part entière ?

Sommes-nous déjà en train de faire tant de ravages sur notre planète que celle-ci ne supportera peut-être pas longtemps la nature destructrice de l'homme ? Qui sait ? À l'avenir, si nous ne la détruisons pas, peut-être la dépasserons-nous un jour. Des plans seraient déjà en cours pour coloniser d'autres planètes et Mars pourrait être le premier port d'escale. Les générations futures pourraient bien devenir martiennes elles-mêmes ! Avec les progrès technologiques, cette vision de l'avenir devient rapidement de la science-réelle plutôt que de la science-fiction.

Abraham Lincoln a dit un jour : "Le meilleur moyen de prédire l'avenir est de le créer", et c'est peut-être ce que nous devrions faire. La plus grande menace pour notre planète est l'idée que quelqu'un d'autre va la sauver. La Terre étant la seule chose que nous ayons en commun, qui devrait en prendre davantage soin dès maintenant ?