Noah a quitté l'Irlande pour s'installer en Algarve l'année dernière après avoir rendu visite à un ami ici. Il m'a dit qu'il avait rassemblé toutes ses affaires et son chat et qu'il avait fait le grand saut, expliquant que "tout s'est mis en place ; le beau temps, les gens sympas et un super appartement m'ont gardé ici", ajoutant que "cet endroit me rappelle Chypre, que j'aime beaucoup après y avoir vécu quelque temps. Je trouve beaucoup de bonnes opportunités ici et il y a beaucoup de personnes spirituelles et beaucoup de personnes avec lesquelles je résonne."

Noah a gentiment partagé un synopsis de son livre qui se lit comme suit : "En septembre 2020, j'ai quitté l'Irlande pour marcher sur le Camino de Santiago, en commençant par Paris, pour démêler mes peines de cœur et donner un sens à ce qu'est la vie. Ce livre est une collection d'écrits que j'ai posés pendant mes voyages. Dans ce livre, j'essaie à plusieurs reprises d'exprimer la connexité de l'amour dans nos vies quotidiennes - la simplicité excitante des relations qui sont toujours complètes dans tous leurs angles et courbes. Les voyages émotionnels que les amoureux traversent séparément et ensemble, l'ampleur de l'espace qui sépare deux personnes partageant une vie. Et à quel point une personne peut rester proche, alors que le cordon imperceptible de l'amour inconditionnel ignore le temps et l'espace, dont nous sommes tous si dépendants pour rester sains d'esprit."

Les différentes étapes de la vie

"La première pièce du livre est en Allemagne, puis elle va en Irlande, puis je fais un saut à Chypre, puis en France et la dernière partie est en Algarve et toutes les dernières pièces qui se déroulent au Portugal sont plus ou moins le début d'une étape différente de la vie avec plus d'indépendance", ajoutant que "j'ai tellement changé depuis que j'ai commencé à écrire ce livre, je me sens beaucoup plus sûr de moi et indépendant et j'ai trouvé beaucoup plus de choses pour lesquelles je suis très reconnaissant et heureux dans la vie".

J'ai demandé ce que les lecteurs peuvent attendre de "From Here to Bordeaux" et l'auteur m'a dit que les "sujets principaux sont le voyage, l'amour et la vie et tous ces sujets sont très liés les uns aux autres", ajoutant que "je voulais que les lecteurs puissent résonner avec lui et les gens qui l'ont lu ont dit qu'il a suscité des réflexions personnelles sur leurs propres expériences."

Noah a révélé qu'il n'avait pas prévu d'écrire ce livre et qu'il y a quelques années, il s'était lancé dans l'écriture d'un roman d'horreur dont il m'a dit qu'il n'était pas son meilleur travail mais qu'il avait beaucoup appris du processus. Le fait qu'il n'ait pas prévu d'écrire ce livre a très bien fonctionné, car il a continué à écrire de petits morceaux de non-fiction créative et, petit à petit, j'ai découvert que j'avais déjà un bon morceau à transformer en livre. J'ai commencé à réorganiser tous les morceaux et il a construit sa propre structure.

Inspiration

Il explique que ce qui l'a inspiré pour ses débuts, c'est "la rupture avec une fille avec qui il était depuis longtemps et le fait qu'il soit allé faire la marche du Camino mais qu'il n'ait pas pu la terminer" : "C'était en octobre, il faisait très froid et je n'ai pas fait assez de recherches et il faisait trop froid pour rester dans un hamac de camping, donc je ne suis allé que jusqu'à Bordeaux. Pendant cette promenade, j'écrivais sur le voyage émotionnel après une rupture, donc plus ou moins l'inspiration était tous les sentiments."

J'ai demandé à Noah s'il trouvait que l'écriture était une source de guérison et il m'a répondu : "Je m'attendais à ce que ce soit le cas, mais lorsque j'ai terminé le livre et en écrivant tout ça, j'essayais de m'accrocher au passé, à la fille et à mes propres sentiments et j'écrivais de plus en plus pour pouvoir revivre de vieux souvenirs et revivre ce qui n'était plus physique. Quoi qu'il en soit, je pense que c'était un bon exutoire."

En parlant à Noah, j'ai pu constater qu'il était très passionné par son métier : "Je pense que lorsque j'étais enfant, je ne savais pas que je voulais être écrivain parce que je voulais être détective et faire des choses plus excitantes à l'époque, mais comme je passais par toutes ces phases, j'écrivais sur toutes ces phases et j'ai réalisé que l'écriture était la seule chose que j'ai toujours faite et qui m'a toujours collé à la peau, quelles que soient les idées que j'avais."

Vieilles villes

Je lui ai demandé si l'Algarve l'avait inspiré, ce à quoi il a répondu avec enthousiasme : "Absolument ! C'est très relaxant ici et il y a ce sentiment de vieux Portugal que l'on peut trouver à Faro par exemple. Je trouve beaucoup d'inspiration dans beaucoup de ces vieilles villes qui ont été préservées."

Noah affirme qu'il travaille à l'écriture de romans, "le premier était terrible et à l'époque je n'avais pas les compétences pour écrire un roman mais maintenant je réalise à quel point il est complexe de construire un vrai roman donc j'essaie lentement mais sûrement d'écrire un roman."

"Je veux continuer à écrire, c'est la seule chose que je me vois faire donc je ne pense pas que quelque chose d'autre pourrait remplacer l'écriture" et il a affirmé qu'il prévoit de faire plus de dédicaces en Algarve, à l'avenir.

"From Here To Bordeaux" est disponible dès maintenant ! Vous pouvez en acheter un exemplaire en vous rendant sur le site https://coffeewithnoah.com/. En outre, vous pouvez suivre l'évolution de l'auteur Noah Balulis sur https://www.instagram.com/noahbalulis/.