Pour la deuxième fois maintenant, j'ai vu un renard (Vulpes vulpes) dans mon jardin - la première fois, l'année dernière, il se faufilait autour de moi pour boire de l'eau dans les soucoupes de mes plantes et il a eu l'audace de rester debout et de nous fixer, comme si nous étions des intrus, avant de s'enfuir. Hier, mes chiens se sont emballés lorsqu'un autre renard a eu le culot de se montrer sur notre citerne, et je ne sais pas qui était le plus surpris, lui, les chiens, ou finalement moi.

Ils sont faciles à reconnaître. Ils sont de taille petite/moyenne, avec un visage pointu, des oreilles et des pattes bordées de noir et généralement de couleur brun-rougeâtre avec un ventre blanc et une longue queue touffue à bout blanc, avec très peu de différence entre les sexes, à part l'évidente... um.... partie mâle, que je n'ai pas eu l'occasion de vérifier !

Je ne sais pas pourquoi je devrais être si surprise d'en voir un - après tout, on peut trouver des renards dans tout le Portugal, vivant principalement dans les forêts et les zones agricoles, et ils sont connus pour s'aventurer dans les villes et les villages à la recherche de nourriture, et comme je vis dans une zone rurale, nous avons notre part d'animaux sauvages - lapins, lièvres et sangliers - et évidemment des renards aussi.

Opportuniste

Le renard est un animal opportuniste. C'est l'un des carnivores les plus courants de l'hémisphère nord et il mange presque tout.

Bien que principalement carnivore, le renard est en fait omnivore et adapte son régime alimentaire aux ressources disponibles, qui comprennent les souris, les lapins, les oiseaux, les reptiles, les serpents, les insectes et les amphibiens. En l'absence de ces sources de nourriture, il mangera des œufs, des fruits, des baies et même des animaux morts (ce qui rend un service important à l'écosystème).

Cet opportunisme a fait que le renard est associé à la ruse et à l'astuce, mais c'est grâce à ce trait que le renard est un animal si résilient dans la nature et qu'il peut maintenir ses effectifs.

Le renard mâle est appelé chien, la femelle renarde et les jeunes renards sont appelés chiots, louveteaux ou kits. Ils atteignent la maturité sexuelle à l'âge d'un an et ont une durée de vie de 3 à 4 ans. Quatre ou cinq petits naissent dans une portée après seulement 52 jours de gestation. Ils naissent aveugles avec une fourrure brun foncé, très différente de leur coloration ultérieure.

Les petits se développent rapidement et on peut les voir sortir de la tanière dès 3 à 4 semaines après leur naissance, mais si les parents sentent un danger, ils les prennent par la peau du cou et les déplacent dans une autre partie de la tanière ou dans une autre à proximité, et peuvent les déplacer plusieurs fois pendant le processus d'élevage.

Saviez-vous que le renard et le loup ibérique (Canis lupus signatus) sont les deux seuls canidés sauvages présents naturellement au Portugal ? Ce sont cependant des animaux aux comportements différents : les loups chassent et vivent en meute, tandis que les renards chassent seuls et sont moins sociaux, mais peuvent vivre en petits groupes familiaux comprenant jusqu'à quatre femelles et un mâle.

Habitat

On peut trouver des renards dans tout le Portugal continental, dans les zones montagneuses ou rurales, et ils préfèrent habiter les forêts, les broussailles, les prairies et les champs plantés, mais ils sont assez intelligents pour chasser à proximité des villages, près des cultures et du bétail où la récolte peut être bonne - même les décharges, où ils fouillent les ordures pour trouver de la nourriture. Ils peuvent s'adapter à des terrains moins hospitaliers si nécessaire, y compris les déserts ou la toundra.

Ils peuvent parcourir jusqu'à 10 km par jour pour chasser et défendre leur territoire, et disposent d'un odorat très développé pour localiser leurs proies. Pour sauvegarder ce qu'ils ont attrapé, ils enterrent la nourriture dans des trous, et retournent à ces endroits si nécessaire. Ils se cachent dans leurs tanières, qu'ils creusent eux-mêmes ou qu'ils volent à d'autres animaux.

Leur état de conservation est "peu préoccupant", tant au Portugal (Livre rouge des vertébrés) qu'à l'étranger (Liste rouge de l'UICN - Union internationale pour la conservation de la nature).

Mais attention, le renard n'est pas un mignon petit chien orange, c'est une machine à manger sauvage, agile, adaptable et curieuse, avec une capacité semblable à celle d'un Houdini à s'échapper quand les choses se compliquent.