Depuis le 7 septembre, les consommateurs peuvent passer au marché réglementé sans frais supplémentaires. Cependant, la DECO a reçu plusieurs demandes de renseignements de la part de personnes qui ne comprennent pas bien cette nouvelle mesure de soutien.

Les principaux doutes des consommateurs concernent le processus de changement, le délai et les exigences techniques. "Les consommateurs ne sont pas non plus au courant des conditions auxquelles ils sont liés et des conséquences qui peuvent survenir s'ils passent au marché réglementé", souligne DECO.

Qu'est-ce que le marché réglementé ?

Tout d'abord, nous devons savoir ce qu'est le Le marché réglementé est. Sur le marché réglementé, les prix pratiqués par les fournisseurs sont fixés par l'ERSE (Energy Services Regulator), qui approuve chaque année les tarifs du gaz naturel pour une période appelée "year gas" (d'octobre à septembre de l'année suivante).

Afin d'aider les consommateurs à faire face à la hausse des prix de l'énergie, tous les clients dont la consommation annuelle est inférieure ou égale à 10 000 mètres cubes peuvent désormais adhérer au régime du tarif réglementé du gaz naturel, suite à l'entrée en vigueur du décret-loi 57-B/2022, du 6 septembre.

Le passage au marché réglementé du gaz naturel est gratuit, mais la procédure de changement peut prendre environ trois semaines. Toutefois, pendant cette période, les consommateurs ne doivent pas s'inquiéter, car ils auront du gaz chez eux - l'approvisionnement ne sera jamais interrompu.

Période obligatoire

Normalement, les contrats de fourniture d'électricité et de gaz ne comportent pas de pénalités liées à la résiliation du contrat, ce qui signifie que le consommateur peut changer de fournisseur quand il le souhaite, sans aucun coût associé.

Cependant, DECO suggère aux consommateurs de vérifier leur contrat et de s'assurer qu'il y a un délai obligatoire et qu'une pénalité a été établie pour s'appliquer dans le cas où le consommateur résilie le contrat avant l'expiration du délai obligatoire.

Que dit la nouvelle loi à propos des services supplémentaires ?

De nombreux consommateurs, afin de bénéficier d'une plus grande réduction sur le prix de l'énergie, finissent souvent par souscrire à des services supplémentaires, qui peuvent inclure une assistance technique, une assurance, des équipements, etc.

Cependant, la fourniture d'électricité et de gaz naturel est indépendante des services complémentaires et doit être contractée séparément, bien que tout soit inclus dans la même facture.

L'existence de services complémentaires n'empêche pas le consommateur de passer des services de fourniture de gaz au marché réglementé. En effet, la loi ne dit rien sur ces services additionnels.

Toutefois, les consommateurs devront continuer à payer le fournisseur précédent pour les services supplémentaires qu'ils ont souscrits.

Quelles démarches dois-je entreprendre pour m'inscrire au marché réglementé du gaz ?

Veuillez vérifier quel est le"comercializador de último recurso" (qui signifie en anglais fournisseur de gaz naturel de dernier recours) dans votre zone géographique. Sur le formulaire Site internet de l'ERSE il vous suffit d'écrire votre comté pour connaître le vôtre.

Prenez ensuite directement contact avec le fournisseur de gaz naturel de dernier recours de votre zone géographique pour obtenir un nouveau contrat. Vous devrez peut-être vous y rendre en personne. Le fournisseur de dernier recours organisera toute la transition avec votre fournisseur.

Combien de temps puis-je rester sur le marché réglementé ?

Vous pouvez rester sur le marché réglementé jusqu'au 31 décembre 2025 (date à laquelle le marché réglementé devrait être terminé).

Électricité et gaz naturel : tout dans le même contrat ?

Si vous avez le même contrat pour l'électricité et le gaz naturel (double fourniture), vous pouvez conserver le contrat uniquement pour la fourniture d'électricité, mais il est possible que les conditions changent, y compris le prix, car il y a généralement une remise associée à la double fourniture.

Si tel est le cas, les consommateurs doivent vérifier si l'augmentation potentielle du prix de l'électricité (due à une modification des conditions générales) et s'assurer qu'il vaut la peine de passer au marché réglementé du gaz.

Alternativement, ils peuvent également se tourner vers le marché réglementé de l'électricité. Dans ce sens, DECO a déclaré que tous les "clients normaux d'électricité basse tension (puissance contractée jusqu'à 41,4 kVA) peuvent passer au marché réglementé".

Pour effectuer ce changement, vous devez passer par le même processus, mais cette fois avec le contrat de fourniture d'électricité avec le dernier fournisseur de ressources respectif. Veuillez consulter le site web de l'ERSE où vous trouverez toutes les informations nécessaires.

Si vous avez encore des questions sur la façon de mener à bien cette procédure, n'hésitez pas à contacter DECO au 213 710 200 ou par courriel à deco@deco.pt