"Lorsqu'un jeune couple britannique, Karen et Nick, a passé ses premières vacances en Algarve, au Portugal, ils étaient loin de se douter que 35 ans plus tard, ils allaient devenir des résidents permanents et des membres très appréciés de la communauté locale, connus pour avoir sauvé et hébergé des animaux errants, travaillé aux côtés du vétérinaire local et même aidé les pompiers locaux !".

Le livre raconte également comment "Karen vit avec les séquelles d'une opération de la colonne vertébrale, se sort d'un test de langue épuisant dans l'espoir d'obtenir la citoyenneté et poursuit sa passion pour le sauvetage des chats et des chiens, tous des personnages à part entière".

"Notre petit bout de paradis" a été écrit en octobre et fait suite à "Un autre jour au paradis", "poursuivant l'histoire de leur vie, s'étendant de 2004 à Noël 2021"."Karen admet que "la suite était totalement inattendue", car son premier livre était plus un passe-temps et ce qui l'a poussée à écrire la suite, ce sont les lecteurs qui ont apprécié le premier livre et qui l'ont contactée pour lui demander des mises à jour ainsi que la suite de leur histoire.

Karen est reconnaissante de tout le soutien qu'elle a reçu des points de vente locaux qui ont stocké ses livres, notamment le Cult n'Art Café à Alvor, qui a été son meilleur vendeur. Karen a prévu deux séances de dédicace au Earth Café de Carvoeiro les 12 et 13 mars et les 26 et 27 mars de 12 h à 14 h. "La séance de dédicace est ouverte à tous, je serai là pendant quelques heures pour ceux qui souhaitent que je signe leurs livres ou acheter un exemplaire de "Our Little Piece of Paradise"".

De plus, Karen a créé un album photo sur sa page Facebook qui donne vie aux romans en incluant des photos de leurs voyages et des animaux mentionnés dans les livres. "Our Little Piece of Paradise" est disponible sur Amazon et sera dans les points de vente locaux ce mois-ci, notamment à Algarve Book Cellar, Direct Transport, Cult n'Art Café et Bed Warehouse. Pour plus d'informations et pour rester informé, consultez @karentellingwriter sur Facebook.